May 11, 2006

EMC s'offre Kashya pour 153M$

EMC fait encore des siennes et vient de se payer Kashya, un éditeur de solutions embarquées de Réplication et de CDP, particuliérement innovant, pour la modique somme de 153M$. Kashya, d'origine israélienne mais dont le HQ est à San Jose (Californie), devrait intégrer l'entité logicielle d'EMC pilotée par Dave DeWalt qui conservera le site R&D méditéranéen. Nous avions abordé le 10 Mars et 16 Mars en détail la solution Kashya distribuée aussi par PillarData, Xiotech et Unisys. Quid de ces accords aprés la moisson EMC, la solution devrait rester chez Unisys partenaire de longue date du géant d'Hopkinton mais pour Xiotech et PillarData c'est nettement moins sûr. La bonne idée pour PillarData, déja intégrateur de la solution VTL de FalconStor, serait de retenir aussi sa solution CDP.

Pour la stratégie Invista d'EMC, c'est approche reste parfaite et révéle encore une fois une vraie coquille vide où la stratégie et les effets d'annonce prennent le pas sur une vraie offre et contenu. Il est facile pour les géants de l'industrie de faire du bruit lors d'une annonce produit tel Invista, d'en révéler les fonctionnalités, et ensuite de faire ses emplètes sur le marché pour réellement les offrir et les intégrer dans leur offre. Et c'est bien ce qui se passe ici avec l'acquisition de Kashya, souvenez-vous la longue liste de souhaits d'EMC qui annonçait à terme la réplication, le CDP..... EMC devrait intégrer Kashya dans Invista d'ici la fin de l'année et commercialise les appliances KBX re-stickés dés que possible. C'est trés bénéfique pour les utilisateurs toujours réticents à adopter une solution d'une société de petites taille à la pérennité douteuse qui, ici, vont bénéficier d'une réseau de commercialisation et de support mondial. Comme pour tous les grands, l'exigence de réactivité du marché semble geler les initiatives internes de développement et seules prennent le pas les choix de croissance externe grâce à une trésorerie impressionnante qui maintient une image de leadership...
Share:

0 commentaires: