July 25, 2006

CreekPath Systems passe sous le giron d'Opsware

Pour seulement 10M$, Opsware, l'éditeur créé sous le nom de LoudCloud en 1999 par Marc Andreessen suite à Netscape et son passage chez AOL, s'offre Creekpath Systems. Opsware, dont la vocation est de développer l'un des (meilleurs) produits d'automatisation de Data Center, ajoute ainsi un ancien bon produit de SRM, couvrant plutôt la partie logique d'ailleurs, qui n'est même pas certifié SNIA SMI. Précurseur à l'origine, Opsware tente par là de rattraper son retard sur la concurrence et d'offrir une panoplie complète d'outils de contrôle et gestion automatique du Centre de Données de l'entreprise. L'idée est plutôt séduisante, AppIQ étant passé sous le contrôle d'HP, il ne reste plus grand monde comme solution indépendante "achetable". D'ailleurs le seul ISV à posséder une offre SRM est Symantec avec CommandCentral Storage sinon toutes les autres appartiennent à des constructeurs de serveurs et/ou stockage. Attention, je ne parle pas de gadget. Le seul intérêt de Creekpath est sa CMDB* orientée Stockage. Mais quand même aller chercher ce truc que personne ne veut plus, il va falloir faire un sacré ravallement. Le management de Creekpath va donc partir et Opsware ne prévoit pas de vendre le produit tel quel, heureusement. Par le passé candidat à l'IPO avec au total 70M$ en levée de fonds et par la suite cible de plusieurs acquéreurs, Creekpath Systems semblait promi à un bel avenir mais les faits en ont décidé autrement... Quel chantier !! Bonnes chances quand même.

Les concurrents ne sont pas si mécontents car Opsware dévoile et avoue une faiblesse et devra maintenant consacrer du temps, des fonds et des ressources pour mettre à niveau le boulet acquis et l'intégrer à son portefeuille.

*CMDB: Configuration Management DataBase
Share:

0 commentaires: