November 1, 2006

Symantec Backup Exec 11d, une version très complète

Symantec a annoncé le 1er Novembre, lors de la conférence SNIA Storage Networking World, la version Backup Exec 11d, à priori une des plus importantes de l'histoire du produit. Le contenu a l'air séduisant et constitue un vrai progrès mais attention à y regarder de plus près, il manque encore des choses et les autres startups font mieux pour les applications Microsoft notamment. Maintenant parmi les grandes solutions du marché, c'est sans aucun doute le produit le plus abouti et le plus complet. Les axes forts de cette version sont le CDP ou plutôt un Canada-dry CDP, la granularité en restauration, le support applicatif, la sécurité et la couverture des plateformes et des environnements de production.

Pour le CDP, on constate un vrai progrès, pas en capture car le produit était déja parfaitement continue, mais en restore offrant un RPO de 15 minutes minimum donc pas si mal et suffisant pour de nombreux environnements. Mais cela reste du near-CDP.

Pour Exchange notamment, Symantec dévoile de vrais bonnes nouveautés par rapport à la version précédente même si encore une fois la concurrence fait mieux. Je pense ici à Mimosa Systems ou TimeSpring qui ont, sans aucun doute, la meilleure solution dédiée à l'environnement de messagerie Microsoft. Néanmoins, Symantec arrête le backup via MAPI, une catastrophe mais au moins existant, et propose une granularité assez fine: message, dossier, boîte aux lettres et bien sûr DB. La philosophie retenue est celle du Transaction Log Shipping, une fonction Exchange. Pour SharePoint ou Active Directory, encore une fois la technologie Granular Recovery Technology est utilisée et permet de restaurer des fichiers dans leur format natif ou des entités élémentaires. Pour SQLServer 2005, l'apport est plus flou puisqu'il se limite à l'ordonnancement, la création, la suppression et la restauration de snapshot SQLServer avec une bonne idée, stocker les snapshots au sein de la base de données à protéger. L'interfaçage avec SQLServer semble moins ouvert que par le passé, la copie des snapshots ne pouvant plus "sortir" de l'instance, les méthodes précédentes restent néanmoins possibles. Reste qu'avec ce design SQLServer, Microsoft a cru encore bien faire, si on perd la base, on perd les snapshots associés, c'est bien non ?

Symantec Backup Exec 11d offre de base, sans coût additionnel, une fonction de chiffrement basée sur l'algorithme AES 128/256 bits pour les données sur le client, sur le serveur et sur le média. Et pour finir, une bonne extension des nouvelles plateformes ou environnements d'exploitation, une intégration au fameux LiveUpdate de Symantec, une fonction de True Image Restore pour rétablir une image fidèle d'une machine surtout pour les fichiers supprimés, le support de l'initiateur Microsoft iSCSI et le remplacement par SQL Express de MSDE 2000.

Symantec reprend une longueur d'avance surtout vis-à-vis de CA qui n'a toujours pas terminé l'intégration de XOsoft et d'Ilumin, on attend côté CommVault une solution alternative sérieuse, les autres sont plus loins...
Share:

0 commentaires: