January 16, 2007

Le SAS ou le "Snapshot Continue"

SAS dans le stockage et la protection de données, ce n'est ni les aventures du Prince Malko Linge ni la diversité de la compagnie aérienne Scandinave ni même le fameux Serial Attached SCSI, mais davantage le terme qui semble se dégager pour qualifier le near-CDP, ce que je qualifie souvent de Canada Dry Potion (CDP). SAS signifie tout d'abord Small Aperture Snapshot pour indiquer que le snapshot se veut continue mais il aurait dû trouver un autre acronyme celui-ci étant réservé sans aucune ambiguité au SCSI série. Néanmoins, il est souvent assimilé au CDP alors qu'il définit bien un RPO plus "grossier" de quelques minutes à quelques heures, qu'une perte de données est possible entre 2 clichés et peut-être le plus important que la cohérence applicative et des données associées n'est pas toujours satisfaite. Malgré tout, l'approche SAS est une trés solution pour nombre de configurations avec, pour résumer, un RPO assez faible, un RTO assez rapide et un niveau important de protection, malgré une offre limité sur le marché: le CDP à la mode Exanet, Cloverleaf et iSN ou NetApp et sa fameuse technologie Snapshot qui a fait le succès du constructeur californien.
Share:

0 commentaires: