May 10, 2007

R1Soft, ça semble pas mal...

Righteous Software (www.r1soft.com), éditeur texan de solutions de protection de données de type CDP dédiées aux environnements Windows et Linux, semble promis à un bel avenir même si l'offre, bien qu'assez innovante, soit limitée.

Positionnés comme Near-CDP de nature In-Band, CDP Server ou CDP Data Center, les produits R1 basés sur le même noyau, sont capables de proposer plusieurs centaines d'images restaurables par jour issues de snapshots ordonnancés toutes les 5 ou 10 minutes. Le produit fontionne en mode bloc aligné sur le secteur physique contournant le système de fichiers et s'adaptant donc aussi aux unités en mode natif (raw) plus fréquentes sous Linux que Windows. L'esprit est donc de déclencher un premier snapshot de volume et ensuite d'effectuer un relevé incrémental de ce même volume en fonction de la fréquence retenue. Sur Windows, le produit se repose sur la technologie VSS (Volume Shadow Copy Service) de Microsoft qui offre le couplage natif avec les applications Microsoft SQL Server, Exchange Server et les Services SharePoint. L'agent, installé sur le poste à protéger et chargé de déclencher ces snapshots, est asservi par lien TCP au serveur CDP chargé de reconstituer les images des volumes correspondants aux snapshots et à l'envoi des données par l'agent. L'intégrité des données envoyées et reçues est assurée par le calcul et la comparaison d'une clé unique basée sur l'algorithme MD5 (Message Digest 5). Les images restaurables ou points de restauration disponibles pour l'utilisateur sont donc les images des volumes créées par le server CDP. Ces images sont complètes et intègrent le formatage, la structure du système de fichiers et d'autres éléments comme la table des partitions permettant une création d'images bootables pour des besoins de recouvrement de désastre. La compression est possible et permet à l'agent de stocker sur 6Mo les modifications des blocs d'une surface de 100Go. Côté sécurité, le chiffrement est basé sur Blowfish sur 128 bits ou RSA. Le produit se décline en 2 offres, Entreprise et ASP, s'administrant par simple interface Web, la différence résidant essentiellement dans des APIs d'intégration limitées à l'offre ASP.

Le produit est trés bon marché, achetable directement en ligne, et répond à l'exigence de RPO et RTO courts, sa limite est simplement les plateformes supportées si le besoin est au-delà. Il peut aussi s'inscrire dans la nouvelle mode de SaaS (Software as a Service) adapté au monde du Stockage ou du Backup remettant le mode ASP au goût du jour, à suivre donc...
Share:

0 commentaires: