September 6, 2009

i365 décline son offre

i365 (www.i365.com), filiale de Seagate, développe et commerciale des solutions de protection et de rétention de données. L'offre i365 qui intègre les produits issus du rachat d'EVault début 2007 se tourne depuis quelques mois vers une mouture appliance et finalement i365 fait comme les autres. On se souvient aussi de l'acquisition de Mirra, un serveur de fichiers et multimédia de catégorie Home qui a du aussi contribuer à l'ébauche de la solution. Cette déclinaison permet à la société ainsi d'offrir une vraie réalité produit, de monter en gamme et de se frotter à d'autres acteurs, plus établis sur le marché donc un vrai bon signe. On retrouve Terry Cunningham et George Hoenig à la direction de la division Seagate, Terry à été le patron de Seagate NSMG lors de l'acquisition par Veritas et George, arrivé à ce moment, est resté jusqu'en 2005 avant l'acquisition effective de Veritas par Symantec en Juillet 2005.
Au-delà des services classiques, l'intérêt vient de l'offre SaaS et de l'appliance EVault Plug-n-Protect, décliné en 3 modèles - Entry, Standard et High-Capacity (et un module d'expansion) -, qui s'aligne sur les fonctionnalités largement présentes chez les autres comme un mode incrémental côté client, la fonction BMR (Bare Metal Restore), la compression, la déduplication ou le CDP avec EVault Real-Time Protection sur certains modèles, une qualité de service en restoration et une couverture plateforme et applicative intéressantes. Côté matériel, le boîtier s'appuit sur un système 1U Dell sous Windows couplé aux très bons SATABoy ou SATABeast de Nexsan pouvant aller jusqu'à 36To supportant le mode AutoMAID
I365 se positionne face à SonicWall ou Barracuda qui présentent aussi une très bonne intégration, des canaux de ventes efficaces et une adoption prometteuse par le marché. La bataille ne s'annonce pas facile... mais démontre une demande en hausse de ce type de solutions par le marché.
Share:

0 commentaires: