June 20, 2013

Caringo enfonce Amplidata

Caringo (www.caringo.com), pionnier du stockage objet avec la référence en la personne de Paul Carpentier, vient de marquer un très bon point chez Massive Media face à l'autre acteur belge Amplidata. Basée à Gent, la société opère 2 sites web importants: Netlog.com et Twoo.com. Initialement lancée avec un environnement de stockage propre et ensuite avec MogileFS, créé en 1 week-end par Brad Fitzpatrick chez LiveJournal, aussi créateur de memcached ou OpenID, l'entreprise a rapidement constaté que ce file system distribué ne correspondait pas à leur besoin en forte évolution. Amplidata a été choisi en 2011 mais encore une fois le produit ne fonctionnait pas comme souhaité, difficile à gérer, faible sur l'évolutivité, recovery délicat et performance limité d'où le passage a une offre mature, efficace et reconnue avec CAStor. Les 2 sites opérés par Massive Media sont gourmands et évoluent rapidement avec aujourd'hui 110 millions d'utilisateurs pour 78TB de stockage essentiellement représentés par des photos au nombre de 600 millions. Parmi les contraintes émises par le client, on trouve clairement la demande: "160 processus de lecture concurrents avec chacun une latence maximale de 80ms par object - photo ou thumbnail - et capable d'accepter 50 opérations de lecture/écriture par seconde". Le second critère était un choix purement logiciel indépendant de toute contrainte matérielle et là, Dell a recommandé Caringo, offre oem au catalogue sous le nom DX. Installé début 2012, CASstor est exploité depuis plus d'un an de façon très satisfaisante avec 3 clusters:
  • #1 avec 60 noeuds sur 30 serveurs à base de disques 2TB (SATA 7200RPM),
  • #2 avec 32 noeuds avec 240GB de SSD sur chaque noeud et
  • #3 avec 42 noeuds chacun équipé de disque de 2TB (SATA 7200RPM), tous les connexions sont sous 1GbE.
Le passage à CAStor a permis une baisse de 20% au TB par rapport à Amplidata et confirme l'intérêt des offres de stockage objet, en shared-nothing et scale-out, purement logiciel tournant sur de simples serveurs sous Linux/Intel.
Share:

0 commentaires: