ITPT

Jul 7, 2013

Arkeia frappe un grand coup

Bill Evans
Arkeia dorénavant WD Arkeia (www.wdc.com | NASD:WDC) continue le développement et les sorties de nouvelles versions logicielles et matérielles. Une bien belle sortie qui a permis de pérenniser l'entreprise et la technologie Arkeia Network Backup et notamment celle inventée par Tamir Ram, la fameuse déduplication progressive acquise de Kadena Systems fin 2009. Bill Evans (ci-contre), l'ancien CEO et aujourd'hui patron de la Business Unit SMB pour les Branded Products chez WDC, nous a accueilli dans les locaux de WDC à Mountain View pour la 11' édition de l'IT Press Tour et j'ai pu même échanger avec Tamir quelques minutes, toujours un plaisir.
WD annonce donc la 4ème génération de ses appliances de backup en insistant sur les 3 axes: vitesse, capacité et simplicité. La gamme qui vise le marché SMB introduit 4 nouveaux modèles avec plus de ressources et l'intégration de SSD qui booste les traitements liés au catalogue. Tous les systèmes sont livrés avec Arkeia Network Backup 10.1.


Les modèles existants R120s et R220s supportent LTO4, de nouveaux processeurs et bien sur une capacité disque supérieures entre 2 et 12TB. Les 4 nouveaux modèles - RA4300, RA4300T, RA5300 et RA6300 - intègrent une unité LTO5, des processeurs Intel Xeon, une unité SSD sur certains modèles et jusqu'à 96 Go de RAM. Côté disque interne, la volume monte à 48To en RAID6 soit plus du double de la dernière configuration de la précédente génération et ce sont les unités de la gamme WD Re à "longue vie" qui sont sélectionnées. La prise en main est facilité par des wizards permettant un accompagnement rapide et une mise en production simple. L'introduction d'un mode simple pour initialiser le site secondaire, le nouveau "seed and feed" qui permet d'initialiser simplement le site secondaire quand une configuration multi-site est envisagée. Les configurations distribuées sont d'autant plus efficaces qu'elles intègrent la déduplication à la source limitant les volumes de données qui transitent sur le LAN ou le WAN. WD est aussi passé par là pour simplifier les options ou le packaging des fonctionnalités, toutes les fonctions de base sont dorénavant en standard et illimités comme le backup des postes clients. Seuls certaines options demeurent payantes comme les agents applicatifs mais là encore, une licence suffit et le nombre d'instance applicative est illimité comme le volume de données à protéger. Les prix débutent à 9990$ donc tout à fait abordable avec une belle liste de fonctionnalités. Bravo Messieurs.

No comments: