December 26, 2005

Le fameux débat sur le support des applications en mode CDP

C'est effectivement un vrai sujet de discussion sur le marché aujourd'hui. En effet, certains acteurs affirment que l'on peut s'en passer et d'autres lancent sur le marché des modules CDP applicatifs spécifiques notamment pour Oracle, SQL Server ou Exchange. Les 2 positions sont parfaitement vraies et légitimes.

Dans le premier cas, faisons le parallèle avec un système qui tourne une application et qui crashe. Basée sur son design et sa capacité à recouvrir les transactions en cours, l'application est à même de remettre à disposition les services applicatifs avec les données "committées" de l'utilisateur. Mais aucun contrôle n'est possible, on se fit à l'application elle-même. La bonne illustration est la configuration d'un cluster qui surveille l'état du serveur et de l'application, bascule le service sur une machine disponible. Ainsi l'état du service est rétabli dans le dernier état applicatif validé sur le stockage. Dans cette configuration, on ne se pose pas la question d'un agent applicatif pour protéger les transactions, l'application a été pensée et conçue de la sorte. Cette approche est notamment celle promue par Revivio (www.revivio.com) ou Mendocino Software (www.mendocinosoft.com).

Pour la seconde approche, essentiellement d'ailleurs couverte par des sociétés fournissant une solution CDP pour Windows, l'idée est de fournir un agent applicatif dédié couplée à l'outil de backup CDP. Ainsi, une granularité importante est possible, par exemple pour Exchange au niveau de l'espace de stockage complet Exchange, boîte aux lettres, dossier, pièce jointe, événement du calendrier ou message individuel. Côté SQL Server, le repérage et le marquage de checkpoint ou transactions particulières est possible facilitant la recherche et la remise en production. Citons TimeSpring (www.timespring.com), Storactive (www.storactive.com), Atempo (www.atempo.com, OEM de StorActive), LiveVault (www.livevault.com) - acquis par Iron Mountain- ou Mimosa Systems (www.mimosasystems.com) parmi les acteurs Windows CDP applicatifs les plus actifs. Nous avons choisi d'illustrer le CDP applicatif avec l'approche TimeSpring TimeData for SQL Server.
Dans les 2 cas, le CDP vous offre plusieurs versions de vos données, à vous de privilégier une profondeur particulière, et surtout la meilleure solution pour votre environnement.
Share:

0 commentaires: