January 22, 2006

et n'oublions pas IBM

Longtemps absent du monde CDP, IBM (www.ibm.com) semble aujourd'hui avoir une stratégie un peu plus claire avec essentiellement 2 approches :
  • la première orientée postes de travail et fichiers avec Tivoli Continuous Data Protection for Files parfait pour les environnements distants, de stations de travail et bureautique correspond à une architecture In-Band avec un agent client et un serveur central et peut être couplé à TSM. IBM est particuliérement agressif avec son produit CDP le proposant à 35$ par poste, le serveur étant à 995$, les offres incluant 12 mois de maintenance logicielle. Les dernières nouveautés annoncées récemment sont le support de fichiers Notes ou Outlook sur les postes avec la sauvegarde incrémentale bloc, le contrôle de la bande passante et le nombre de versions sur l'espace centralisé. Vous trouverez ici une démonstration flash de Tivoli CDP for Files. Cette offre permet à IBM d'être présent sur ce marché sans que son offre soit particuliérement différentiatrice.
  • et la seconde orientée plus Entreprise grâce à un accord avec Mendocino Software pour le produit RealTime sur la gamme IBM pSeries. RealTime est une solution logicielle en mode client-serveur avec un serveur dédié au CDP et un agent installé sur chaque système à protéger. L'agent est chargé de la capture des données et il communique et transfert ses données au serveur CDP par IP. L'éditeur fait figure de véritable pionnier et leader technologique du secteur. Nous détaillerons dans les prochains jours la gamme CDP de Mendocino composée de RecoveryONE, le dernier né, et RealTime, le produit historique. Sur cette gamme entreprise, IBM fait figure de suiveur sans offre propre, IBM nous réserve-t-il une acquisition particulière sur ce segment en 2006, à suivre donc...
Share:

0 commentaires: