January 3, 2006

Revivio, un pionnier du CDP

Revivio (www.revivio.com) est véritablement un pionnier du CDP tout simplement par la présence dans son équipe dirigeante de Michael Rowan. Michael est co-fondateur et CTO (Chief Technology Officer) de Revivio créée en 2001 et a participé aussi à la création de StorageCom, acteur historique du CDP. Cette technologie a été ensuite cédée à Vyant Technologies qui n'existe plus aujourd'hui et dont toute la partie propriété intellectuelle a depuis été acquise par Mendocino Software, autre acteur du CDP, pour prolonger l'existence du produit, et l'enrichir, sous le nom RealTime. Trés écouté sur le marché sur ce sujet, Michael est aussi trés actif au sein de la SNIA sur toutes les orientations de protection de données et bien sûr au sein du SIG CDP. Revivio demeure une société privée soutenue par une série d'investisseurs comme Charles River Ventures, Flagship Ventures, Bessemer Ventures Partner, Globespan Capital Partners et Nomura Group.

Concernant la gamme de produit Revivio, elle se résume à un seul produit, le CPS1200, récemment décliné en CPS1200i. L'acronyme CPS signifie Continuous Protection System et la philosophie de fonctionnement entre le CPS1200 et le CPS1200i est la même, seule la taille de l'espace de stockage consacré au CDP différe. Il s'agit d'un boîtier (appliance) tournant sous Linux qui offre la fonction CDP dans une architecture Side-Band. Pour mémoire, le mode Side-Band est une sorte d'In-Band avec un flux non perturbé par le traitement CDP. CPS est livré complet avec les unités disques internes afin de simplifier la mise en place de la solution. Cette solution est complète, rien n'est installé, en terme de couche CDP, sur les machines à protéger si ce n'est un simple gestionnaire de volumes afin de permettre la constitution d'un espace logique à au moins 2 chemins d'accés. Le gestionnaire de volumes peut être celui livré en standard avec l'OS ou acquis optionnellement. Le premier chemin est utilisé pour les échanges et transactions normales de production entre le serveur et le stockage primaire. Un second chemin dans lequel figure le CPS est utilisé pour estampiller temporellement tous les blocs le traversant. Le boîtier stocke sur sa propre unité tous les données historisées de cette façon sur des volumes baptisés TimeSafe en écriture seulement ainsi que les enregistrements des temps, l'indexation des blocs... au sein de la base de données TimeStore. Lors d'une restauration, le CPS présente instantanément au serveur un volume TimeImage du moment choisi, n'importe lequel (notion de Any Point-In-Time image), pour vérifier s'il contient l'information recherchée et s'il est cohérent. Cette action faite, l'application peut immédiatement continuer sa vie à partir de ce point de recouvrement et la production continue.

Pour s'orienter vers une configuration résistante aux sinistres, Revivio permet à 2 CPS d'être connectés entre eux afin de dupliquer à distance les informations des CPS respectifs. Ce module fonctionne en mode synchrone ou asynchrone, de façon unidirectionelle ou bidirectionnelle, et sur des réseaux Fibre Channel ou IP.

Pour compléter notre propos, précisons qu'il n'y a pas besoin de module applicatif pour sauvegarder une application particulière et tous les formats sont supportés: systèmes de fichiers, base de données sur unité de stockage native (raw) ou tout autre format.
Share:

0 commentaires: