December 20, 2006

Overland Storage, une mutation en marche

Overland Storage (www.overlandstorage.com), fabricant de référence d'unités de stockage secondaires, s'apprête une nouvelle fois à anticiper les mutations de l'industrie. Tout d'abord, le constructeur de San Diego annonce avoir passé la barrière les 1500 unités ARCvault vendus, alors que ces modèles ne sont en vente que depuis Juillet 2006, plus de la moitié concernent la zone EMEA. Il est vrai que ces autoloaders et librairies, pour une capacité maximale de 19,2To, ciblent parfaitement le marché départemental et SMB. Pour les environnements plus exigeants, en terme de RPO et RTO, ces unités sont couplables aux fameux REO, utilisables aussi couplés à d'autres librairies déja installées chez les utilisateurs.

Revenons sur les grands changements de l'industrie historiquement adressés et anticipés par Overland. Tout d'abord, au niveau mondial IDC a dévoilé plusieurs résultats qui illustrent la baisse du revenu de tous les segments de librairies de bandes sauf des unités dites compactes (21 à 30 slots) et petites (31 à 100 slots). Et pour la région EMEA, le paysage est plus sombre avec une baisse de 20% du revenu des librairies de bandes et 8% en unités sur le trimestre récent. Le résultat sur l'année 2006 sera de -13% en revenu et -7% en unités. Le marché évolue donc de 2 façons différentes: la marché SMB et départemental a besoin de librairies de bandes simple à utiliser, à haute densité, couplées éventuellement à un mécanisme D2D et le haut de gamme qui tend clairement vers le tout disque mais qui doit aujourd'hui évoluer d'abord, pour certains, vers une étape de consolidation de librairies offrant capacité et performance. Overland répond au premier segment par la gamme ARCvault et à la seconde par la gamme NEO. Les 2 gammes peuvent être couplées aux REO pour améliorer grandement la qualité du service de protection de données.

L'arrivée d'iSCSI chez Overland Storage est surtout associée à l'acquisition d'Okapi Software mi-2003 pour 5M$, créée par John Matze, qui devint à l'occasion CTO de l'acquéreur. On retrouve aussi Bob Farkaly, CMO d'Okapi encore chez Overland en tant que Directeur du Product Management. John Matze est depuis parti tenter une nouvelle aventure iSCSI avec Siafu Software côté chiffrement. Aujourd'hui, on retrouve l'intelligence Okapi dans la ligne de produits REO, l'un des VTL le plus vendu du marché et les gains pour l'utilisateur sont notoires comme bien sûr une intégration assez facile dans l'environnement existant, une capacité de partage élevé, une réduction sensible du RTO, une amélioration du RPO et un coût relativement faible vu l'existence de l'infrastructure IP et des technologies intégrées. Cette acquisition révéle une trés bonne anticipation d'Overland de l'arrivée rapide du disque dans le backup qui permet d'adresser les 4 défis de la sauvegarde: défaillance des médias, erreurs humaines, temps de recouvrement ou restauration trop longs et investissement de plus en plus lourds en infrastructure de protection. Le résultat de cette association et d'une R&D performante a donné naissance à Protection OS au coeur du REO. Inutile donc aujourd'hui de présenter l'offre VTL d'Overland - cette fameuse gamme REO délivrée sous forme d'appliance - qui est le vrai best-seller d'Overland avec plus de 4000 unités et plus de 20Po vendus. La gamme composée des 3 modèles - REO 1000, 4000 et 9000 - est accessible, économique, efficace, performante et capacitive jusqu'à 96To. Les REO supportent les configurations dites VTL indépendante et VTL intégrée suivant l'existence d'un lien entre le REO et une librairie physique. On attend juste que les unités évoluent du RAID 5 actuel vers un RAID 6 pour couvrir la seconde perte de disque. Dans une configuration multi-site, plusieurs REO peuvent être couplés entre eux et ainsi offrir un mécanisme de diffusion de données sur ce maillage REO, on utilise alors REO Multi-SitePAC. Il reste que le REO est un device de choix à essayer d'urgence pour ceux qui hésitent ou souffrent de problèmes de sauvegarde chroniques.

Ultamus, enfin disponible mais curieusement disparu du site web, est le résultat d'un gros effort de R&D Overland suite à l'acquisition pour 9M$ de Zetta Systems en 2005 qui concrétise la volonté du constructeur de se positionner sur le segment du stockage primaire. Basé aussi sur Protection OS et sur les contrôleurs RAID d'Ario Data Networks, tout comme le REO, auquel viennent se coupler des fonctionnalités avancées indispensables aujourd'hui comme le snapshot, dans un mode near-CDP "infini", la copie distante - réplication -, la virtualisation et le "thin provisionning" - la réservation et l'affectation d'espace -, l'Ultamus accepte une connectique FC 4Gb/s ou iSCSI pour une capacité maximale native de 32TB en disques SAS ou SATA assemblables en RAID 5 ou 6. Dernière minute, certaines activités d'Ario Data Networks viennent de passer sous le contrôle de Xyratex, ce qui explique peut-être pourquoi l'Ultamus n'est plus sur le site web d'Overland.

Mais le plus intéressant pour Overland est sa vision et sa réponse technologique aux directions, attentes utilisateurs et au futur du stockage. Le projet Elmer - nom de code interne - illustre une belle révolution et réponse complète dans la protection de données globale à l'entreprise. Il s'agit d'associer une protection permanente multi-niveaux et multi-sites qui introduit, grande première pour Overland Storage, une fonction clée, la Réduction de Données, aussi appelée sur le marché DéDuplication, Commonality Factoring, Elimination de la redondance, Data Coalescence ou Single Instance Storage, et ainsi rend économiquement viable la protection globale des données dans le temps autour des technologies disques. Cette technologie de réduction est issue d'un accord avec une petite société américaine à trés forte expertise dans ce domaine. Elmer passe par la disponibilité d'un appliance, le DMA - Data Management Appliance - sous forme d'un blade couplé au REO 9500 qui supportera, en première version, les 2 grands outils de backup du marché, Symantec Veritas NetBackup et EMC Legato Networker. Les plans indiquent aussi la livraison du soft DMA en version OEM pour décliner l'offre sur des plateformes non Overland. Une vraie stratégie où Overland reprend un positionnement affirmé de leader qui devrait sur les trimestres qui arrivent se confirmer dans les résultats financiers. Félicitations pour cette vision stratégique que la communauté utilisateurs Overland attendait, on attend avec impatience les premiers devices...
Share:

0 commentaires: