May 6, 2007

Arun Taneja est passé par là...

Ce fut un des axes de la dernière conférence SNW de San Diego relayé entre autres par Arun Taneja, toujours à la recherche d'un secteur à promouvoir ou surtout à baptiser, histoire de paraître un des précurseurs et visionnaire du secteur. De quoi s'agit-il ? tout simplement de gérer et contrôler les environnements de protection de données couverts par le backup bien sûr mais aussi le snapshot, la réplication ou le CDP. Tout un programme, le marché a baptisé ça le Recovery Management pour indiquer qu'il s'agit d'un vrai contrôle des processus de protection et de la surveillance des fameux RPO et RTO. 7 acteurs de ce segment étaient présents à la conférence SNW de printemps: Agite Software, Aptare, Akorri, Bocada, ServerGraph, Tek-Tools Software et WysDM Software en omettant volontairement EMC, oem de WysDM avec Backup Advisor, et Symantec avec Backup Reporter, 2 produits pas vraiment mis en avant par ces 2 fournisseurs lors de cette manifestation. Il manquait juste Illuminator Software et la fête aurait été complète.

Même Arun Taneja y est allé de son commentaire assez radical « le concept du backup est derrière nous, les utilisateurs attendent autre chose, l’important est la capacité de restaurer une donnée quelque soit la solution sous-jacente. Les fournisseurs se sont trop longtemps concentrés sur les fonctionnalités de backup ».


Plusieurs axes sont donc clés pour qualifier une telle solution, elle doit offrir des fonctions de gestion, de surveillance, de simulation, de planification et de test. Le marché débute mais il est déjà très actif et avec quelques accords oems existants et pour sûr quelques fusions/acquisitions dans l’air, nous allons assister à une dynamique complémentaire de celle entamée il y a quelques années déjà avec les technologies de protection de données de nouvelles générations : la protection continue, la virtualisation des librairies de bandes, la déduplication et la protection des environnements distants et nomades. Encore un secteur à suivre qui va nous combler dans les prochains mois, allez, faites votre marché, tous ne seront plus là dans quelques mois.

Share:

0 commentaires: