November 15, 2010

Zscaler, pour une utilisation sûre et efficace du Web

Premier jour et première visite chez Zscaler (www.zscaler.com) qui fait figure de pionnier de la sécurité en mode Cloud. La session est assurée par Jay Chaudhry, fondateur et CEO de l'entreprise, Shrey Bhatia, patron des ventes monde, Upa Hazarika, marketing produit et Julien Sobrier, membre de l'équipe de R&D en sécurité d'origine Française basé dans la vallée et employé de Zscaler également.
Pour ceux qui ne connaissent pas Zscaler, les éléments suivants résument parfaitement l'identité de l'entreprise, son rôle dans l'industrie et son activité:
  • Pure-player de la sécurité en mode cloud et tout simplement, le plus grand acteur mondial sur ce segment,
  • protection aujourd'hui de plus de 800 sociétés clientes sur plus de 140 pays,
  • protection de millions d'utilisateurs traitant des milliards de transactions par jour,
  • service fourni grâce à plus de 40 data centers établis sur la planète,
  • centres de R&D sur 3 continents,
  • plus de 30 brevets concernant la sécurité en mode cloud,
  • présence commerciale sur plus de 15 pays,
  • support global aux USA, en Europe et en Asie,
  • positionné comme l'acteur le plus visionnaire du Magic Quadrant du Gartner,
  • croissance du revenu de 50% chaque trimestre.
Fort de son expertise sur le plan des messageries et de son passé d'entrepreneur, Jay Chaudhry a préféré adresser le défi lié au Web en premier lieu et ajouter la partie messagerie par la suite. Cette approche est complètement justifiée par le résultat d'études qui indiquent que 83% des attaques passent par le web, 85% des trafics électroniques entrants/sortants des entreprises sont aussi basés sur le Web, en parfaite cohérence avec le précédent chiffre, et seulement 11% pour la messagerie. La solution Zscaler est parfaitement alignée sur tous les défis sécurité qui touchent l'entreprise, ils sont parfaitement illustrés sur l'image suivante:


Quelque soit le périphérique - ordinateur ou smartphone -, la solution Zscaler filtre les accès internet et empêche toute intrusion, attaque et dégradation des données sans impact sur la production. Pour un navigateur internet, il s'agit juste du paramétrage du proxy pour pointer sur le data center Zscaler le plus proche équipé de la logique temps-réel embarquée au sein des appliances Zscaler. Il n'y a donc aucune installation ou acquisition logicielle ni d'appliance particulier puisque seul un contrat de 1 à 5$ par utilisateur et par mois est à signer entre Zscaler et le client. L'approche est complètement Cloud intégrée à Internet sans CapEx. La solution Zscaler peut se résumer en 4 éléments fondamentaux et différenciateurs d’éventuelles autres solutions ou approches du marché:
  1. Architecture distribuée contrôlée par une autorité centrale - la central authority - pilotant les noeuds distribués baptisés ZEN pour Zscaler Enforcement Nodes,
  2. Approche Multi-tenant permettant aux clients de ne pas être liés à un data center particulier notamment pour les itinérants,
  3. Utilisation d'un mode dit Shadow-policy qui "suit" l'utilisateur en fonction de ses déplacements,
  4. Journalisation complète temps-réel vers l'entité nommée Nanolog avec déduplication, consolidation et corrélation.

La société, installée en France dont le responsable Europe du Sud est Frédéric Benichou, ancien d'IronPort (acquis par Cisco), Redline Networks (propriété de Juniper), Alteon Websystems (absorbé par Nortel) et 3Com (passé chez HP), s'épanouit de façon progressive mais certaine en signant de belles références comme ALD, filiale de la Société Générale avec 4000 utilisateurs sur 39 pays, Decathlon avec 49000 utilisateurs pour 600 magasins ou Cegelec avec 11000 utilisateurs sur 30 pays. De quoi asseoir la technologie et continuer une pénétration qui ne devrait pas se réduire. Notre session se termine par une envolée qui témoigne de la détermination de Jay Chaudhry: "Nous souhaitons devenir le Salesforce de la sécurité". Tout est dit et Zscaler a de grandes chances d'y parvenir.

Jay Chaudhry, CEO et Fondateur de Zscaler
Share:

0 commentaires: